CHÂTEAUX D’O EN CISSE
Exposition photographique d’Isabel da Rocha,
présidente de l’association Artecisse et du Festival H²O.

Convivial’Café de Landes-le-Gaulois.
Clôture de l’exposition le vendredi 21 septembre 2018 à partir de 19h.

« Je suis devenu le phare de vos campagnes, le repère du rêveur solitaire, des égarés et du poète ailé. Et depuis bientôt deux siècles, je travaille du chapeau pour vous abreuver en eau fraîche et saine. Je tiens mon nom des ‘castella’, ces ouvrages romains d’un autre millénaire, d’un peuple qui n’ignorait pas que la maîtrise de l’eau participait à son rayonnement. »
« Moi le château dit d’eau »©IdR - Source https://www.h2eau.blog

IdR s’est intéressée aux châteaux d’eau dès son arrivée dans la Vallée de la Cisse, tant ces « castella » font partie du patrimoine paysager. Elle s’est étonnée de voir à quel point ils sont encore de nos jours dédaignés, voir critiqués, malgré leur incontestable nécessité. Beaucoup d’entre nous passe devant sans même les voir.

L'eau accessible à tous et à domicile est pourtant un service relativement récent, puisqu'en 1930 seulement 23 % des communes disposent d'un réseau de distribution à domicile et qu'en 1945, 70 % des communes rurales ne sont pas toujours desservies. Pour cela il faudra attendre la fin des années 1980 ! Il y a donc seulement 38 ans. Deux générations à peine !

 

 

 

 

 

 

Deux édifices l'ont immédiatement touchée : La Richerie, en plein champ entre Coulanges et Chambon-sur-Cisse, attire l'œil par sa capacité à capter la lumière du soir et à se parer de l'ombre des arbres environnants. Il se dresse tel un point d'exclamation à la pointe nord de l'ancienne métairie éponyme. L'ancien château d'eau de Monteaux, auquel il lui plaisait de donner alors la parole, tant son allure de Pinocchio aux grandes jambes le rendait humain. Il écarquille les yeux et sa bouche entrouverte accueille nombre d'oiseaux.
Depuis elle profite des ses nombreux rendez-vous en Vallée de la Cisse pour photographier ces édifices de la petite Beauce à Vouvray, dans leur environnement naturel. Le travail est long et va se poursuivre au fil de la Cisse... Il y aura d’autres expositions à venir.

Les photographies sont vendues au bénéfice de l’association Artecisse.
 

Fin